LAISSEZ-LES DIRE

 

   Victor - festival 2009

 


 

Historique du  “Festival du Conte”

 

Aux portes de Poitiers, l’Abbaye de Fontaine le Comte a conservé un ensemble de bâtiments rappelant ce que fut sa gloire passée. 

L’abbatiale, récemment restaurée, inscrite au patrimoine, fut construite vers 1130. Elle a conservé la pureté originelle de sa construction romane de type cistercien.

Le logis abbatial, entrée principale de l’Abbaye, a vu naître un cercle culturel et réformateur autour d‘Antoine Ardillon au XVIème siècle. Il fut aussi visité par Jean Boucher, François Rabelais, pour ne citer que les plus célèbres. 

La volonté locale, et plus particulièrement celle de la Municipalité, a été de requalifier et de restaurer cet ensemble patrimonial. Jusqu’en 2001, le logis abbatial abritait la Mairie. Mais les lieux devenant trop exigus, la Municipalité décide en 1997 d’en faire construire une nouvelle sur le centre bourg, laissant alors les bâtiments du logis vaquant. En 1999, une association, Villa Fontanella, composée d’élus et d’administrés est alors constituée et se fixe deux objectifs principaux :

 

L’abbaye doit devenir un lieu d’animation permanente.

 

L’animation culturelle et artistique doit être en harmonie avec l’histoire du site.

 

Ce lieu est devenu le siège de plusieurs associations culturelles.

La première sur les lieux : Villa Fontanella a souhaité en faire le “ Logis du Conte ”.

Ainsi, depuis février 2002, diverses animations ont vu le jour : Tous les premiers vendredis du mois, des conteurs de différents horizons viennent animer des soirées contées pour tout public. Le jeune public n’est pas oublié puisque, depuis 2006, des soirées lui sont consacrées.Autour de l’Abbaye, au bord de la Feuillante, dans les bois des Feuillants, de jour ou de nuit, des balades contées ont permis de découvrir ces lieux avec un autre regard, une autre oreille.

En 2003, ce site est aussi devenu le siège d’une association de conteurs : “ Abracadaconte ” ; elle s’est associée avec “ Villa Fontanella ”, pour réaliser un festival “ contes et musiques ” afin de mettre en valeur et faire vivre pendant quatre jours le site de l’abbaye.

Leur projet est largement soutenu par la ville de Fontaine le Comte.

 

Dès sa naissance, les “ Abracadaconteurs ” ont pris en charge la programmation et l’organisation de ce festival baptisé : "Laissez-les Dire".

Un festival de contes permet de proposer des prestations à dimension humaine et conviviale.

 

 Objectifs et Moyens

 

 

1 - Sensibiliser au Conte tous les publics :

 

¨    par des interventions de conteurs dans les écoles, ou par la proposition d'un spectacle pour les scolaires sur le site du festival.

Depuis 2004 toutes les classes de l'école primaire de Fontaine le Comte (plus de 200 enfants), ont pu assister aux Spectacles de Monica BURG, Michèle BOUHET et Jihad DARWICHE .

Pour la 4éme édition, le festival prévoit des interventions  de conteurs dans les écoles et collèges de la C.A.P.

 

¨    En établissant un partenariat avec d'autres associations de Fontaine le Comte.

Depuis 2004,  L’Atelier de Fontaine a proposé une  exposition de peinture sur le merveilleux et le fantastique. Les Amis de L'image  ont participé au festival en réalisant des expositions photos sur le thème de l'imaginaire. La Grand- Goule , association de lanceurs de drapeaux, a ouvert le festival.

Enfin, depuis 2005, des adolescents fontenois du Centre Animation Jeunesse (C.A.J.)) ont proposé des jeux et des interventions de percussions ; ils ont ainsi assuré une animation permanente  sur le site du festival.       

 

 

2 – Proposer une diversité d’expression autant sur la forme que sur le fond

 

De nombreux artistes conteurs, marionnettistes et musiciens  présentent leurs spectacles dans des salles prévues à cet effet : au logis du conte, dans la cour du Cloître, et depuis, 2006 sous le chapiteau.Depuis la première édition du festival, des dizaines d'artistes ont fait voyager des centaines de spectateurs avec leurs histoires et leur musique. 

 

Des balades contées permettent au public d'écouter des histoires tout en découvrant le bourg de Fontaine le Comte et son environnement immédiat.

 

Les bords de la rivière, “ la Feuillante ”, son bois  et les quartiers proches de l'abbaye, ont été choisis afin d'accueillir, à chaque balade, 4 ou 5 conteurs répartis dans différents lieux. Les conteurs des associations  Ecoute Voir,   Abracadaconte, ainsi que Hélène BARDOT, conteuse d’Avignon ; “ LE TRIO DE LA LUNE NOIRE ” ; Pierre DUMOUSSEAU,  ont animé les parcours choisis.

 

Des soirées musicales mettent en valeur la parole chantée, autre façon de raconter des histoires. Depuis 2004,  le “ Trio de la Lune Noire ”,  KOOM BALA, , NACRE ET MANIVELLE, Robert LECLOU  et Elvis CRUCIFORME  ont été programmés.

 

Une soirée cabaret permet au  public de savourer des histoires et des chansons tout en dégustant des produits régionaux. Une autre façon de faire découvrir le patrimoine oral et culinaire. Cette autre forme de spectacle a été inaugurée en 2006 avec Pierre DUMOUSSEAU, conteur , et Jeff D'ARGY, musicien.

 

Une soirée dansante permet de clôturer le festival. Cette dernière manifestation permet de rassembler le public et les festivaliers dans une ambiance de fête et de convivialité. Les groupes choisis ont toujours un rapport avec le thème du festival. Depuis 2004, le festival  a accueilli “ Le Trio de la Lune Noire ”, groupe de musique traditionnelle (Bretagne, Irlande, etc…) ; le groupe FAHAM, groupe de musiques de la réunion.

 

 

3 – Choisir des artistes confirmés mais aussi des artistes aux talents encore peu connus … mais à connaître.

 

Une place importante est accordée à des spectacles d'artistes professionnels, conteurs et musiciens.

 

Une place est également accordée à des conteurs en devenir par le biais d'une scène ouverte.

 

Depuis la première édition un créneau est aussi réservé à un spectacle créé par  l'association Abracadaconte.

 

 

4 – Échanger et réfléchir sur la place du Conte et des conteurs dans le monde.

 

Une “ Conférence-débat ” permettant d'aborder des sujets proches de tous les amateurs de la tradition orale, a permis de concrétiser cet objectif.

 

Lors du Festival 2006 , Toumani KOUYATE et Mathieu THERMEAU ont inauguré cette première manifestation.

 

Toumani nous a fait connaître la place des griots en Afrique, quant à Mathieu, il nous a fait découvrir Claude SEIGNOLLE à sa manière.

 

 

5 – Mettre en place des expositions 

 

Ces expositions ont un rapport avec le conte ou avec le thème

principal du festival. De nouvelles découvertes en nouvelles surprises, elles permettent au public de voyager, de rêver, d'aiguiser sa curiosité.

 

Les festivals précédents ont présenté :

 

- une exposition de peintures sur l’imaginaire, le mystérieux, le fantastique par l’atelier de peinture de  Fontaine.

 

- une exposition de photos sur l’insolite, le surprenant par les Amis de l’Image.

 

- une exposition sur l'île de la Réunion par le groupe réunionnais FAHAM

 

 

6 – Mener une action de Formation pour de futurs conteurs.

 

La mise en place d'un stage d’initiation à l’art de conter permettrait  d'atteindre cet objectif. Il est prévu de le réaliser lors du festival 2007.

 

 

7 – Mettre en valeur le site de l’abbaye mais aussi l’environnement immédiat 

 

Par le biais d’animations et de spectacles, la cour du cloître, le

logis du conte, les quartiers proches de l’abbaye, le bois des

Feuillants, les bords de la Feuillante prennent vie et se dévoilent

aux yeux du public sous un autre jour. 

 

 

      L’objectif, à long terme, serait de sensibiliser à ce festival le plus grand nombre des habitants de Fontaine Le Comte et des villes proches, et par là même de faire que le conte devienne un moyen de rassemblement, d'échanges et de partage autour de la parole.

De nombreux bénévoles ont déjà prêté main forte pour la mise en place de cette manifestation. Les élus et les citoyens de Fontaine le Comte se rencontrent ainsi autour  d’un même projet.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 




Créé avec Créer un site
Créer un site